9 août 2022

Zoom sur l’histoire de l’ADN

L’ADN est la molécule qui contient le code génétique d’un individu. En vue de son importance, il suscite encore aujourd’hui beaucoup de curiosité chez les microbiologistes. Voyons alors qui a fait sa première découverte et comment s’est déroulé ses premières études.

ADN : Les généralités

Définition

L’acide désoxyribonucléique, ou ADN, est une macromolécule biologique qu’on retrouve dans la majorité des cellules et de certains virus. L’ADN contient alors toute l’information génétique, appelé Génome, d’un être vivant, ce qui lui permet de se développer, de fonctionner et de se reproduire. Tout comme l’acide ribonucléique (ARN), il est un acide nucléique et constitue, avec les peptides et les glucides, l’une des trois grandes familles de Biopolymères essentiels à toutes les formes de vie connues.

Caractéristiques

L’ADN est dit « Bicaténaire » en raison du fait que la molécule d adn est formée de deux brins antiparallèles, qui sont enroulés l’un autour de l’autre, formant ainsi une double-hélice. Chacun de ces brins est un polymère appelé « Polynucléotide » où chaque monomère est constitué de nucléotide lequel est formé de bases nucléiques ou azotées : adénine, cytosine, guanine ou thymine. Ces bases nucléiques sont liées à un ose (le désoxyribose pour l’ADN) lequel est également lié à un groupe phosphate.

L’ordre dans lequel se succèdent les nucléotides le long d’un brin d’ADN constitue alors la séquence d adn. Cette séquence est la porteuse de l’information génétique et est structurée en gènes. Ces gènes sont ensuite exprimés à travers la transcription en ARN. Ces ARN peuvent être de deux types :

  • ARN non codants : ARN de transfert et ARN ribosomique ;
  • ARN codants : ARN messager, traduis en protéines par les ribosomes.

L’enchainement des bases nucléiques détermine la succession des acides aminés. C’est donc la combinaison des deux qui forme le code génétique. Il est à noter que les bases nucléiques d’un brin d’ADN peuvent interagir avec celles d’un autre brin d’ADN grâce à des liaisons hydrogène. Ces liaisons déterminent alors les règles d’appariement entre paire de bases :

  • L’adénine et la thymine s’assemblent au moyen de deux liaisons ;
  • La guanine et la cytosine s’assemblent au moyen de trois liaisons.

Dans les cellules, l’ADN est organisé en structures appelées « Chromosome ». Il est transmis lors de la reproduction et joue ainsi le rôle de support de l’hérédité. La modification de cette séquence peut entrainer des mutations génétiques, pouvant être bénéfique ou néfaste pour l’organisme.

L’histoire de la découverte de l’adn definition et de sa fonction

L’histoire de la découverte de l’ADN est très vague en raison du fait qu’au cours de l’histoire, de nombreux chercheurs ont contribué à ce que l’on connait aujourd’hui. Sur ce site, il est possible de voir une chronologie plus détaillée de l’ADN définition.

L’ADN a été isolé pour la toute première fois en 1869 par le biologiste suisse Friedrich Miescher. Ce dernier a réussi à l’isoler sous la forme d’une substance riche en phosphore qui se trouvait dans le pus de bandages chirurgicaux usagés. Etant donné que l’ADN se trouvait dans le noyau des cellules, Miescher l’a nommé « Nucléine ».

En 1878, le biochimiste allemand et lauréat du prix Nobel, Albrecht Kossel, a isolé le composant non protéique de la « Nucléine » pour en identifier 5 bases nucléiques. Ce n’est qu’en 1919 que le biologiste américain Phoebus Levene réussi à identifier les constituants des nucléotides : la présence d’une base, d’un ose et d’un groupe phosphate.

En 1937, le physicien et biologiste moléculaire britannique William Astbury établi le premier diagramme de diffraction de l’ADN pour montrer sa structure ordonnée. En 1944, l’expérience d’Avery, MacLeod et McCarty ont permis de découvrir que l’ADN est porteur de l’information génétique.

En 1946, le biochimiste belge Jean Brachet prouve que l’ADN est un constituant des chromosomes, et en 1952, les expériences de Hershey et Chase ont permis de confirmer le rôle de l’ADN dans l’hérédité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.