8 décembre 2021

Différence entre Dinplus et Enplus des pellets certifié

Sur le marché des pellets ou granulés de bois, il y a principalement trois certifications dont l’EN plus, le DIN plus et le NF. Elles sont des gages de sureté et de qualité des produits. Les consommateurs se fient donc à ces certifications lors de l’achat de leurs combustibles. Il faut savoir qu’elles ont chacune leurs propres caractéristiques et les éléments qui les différencient. Voici plus d’informations concernant justement la différence entre les deux premières certifications.

Certificat ENplus

La certification EN plus est une certification européenne. Ces pellets certifié sont considérés comme ceux qui ont une haute qualité. Ils respectent scrupuleusement la norme européenne régulant le chauffage au bois EN 14961-2. Cette sorte de réglementation particulière vise à contrôler la fabrication et le stockage des pellets de façon continue.

Certificat DINplus

Le DIN plus est une certification développée par un organisme indépendant d’origine allemande. Celui-ci a déterminé un cahier de charges stricte concernant la matière première, les caractéristiques physiques et chimiques, le pouvoir calorifique afin de faire respecter la norme européenne En 14 961-2. La qualité des pellets qui bénéficient de cette certification est donc optimale.

Quelle différence entre les deux certificats?

Concernant les normes de référence des deux certificats, il n’y a aucune différence. Ils sont tous les deux basés sur la norme Européenne EN 14 961-2. Il ne serait donc pas possible de faire la différence entre En+ et Din+ en utilisant les caractéristiques techniques.

Les raisons de l’utilisation de ces deux normes au niveau Européen sont plutôt historiques : l’entreprise allemande TÜV Rheinland spécialisée dans le contrôle qualité et la certification en général était première à proposer un certificat pour les pellets. Le certificat En+ est apparu un peu plus tard. Il a si vite rattrapé son retard et désormais, sa certification figure parmi les plus importantes du marché. D’ailleurs, avec le DIN+, elle détient une grande partie des usines.

Les exigences de la norme EN 14961-2

Pour mieux comprendre pourquoi les granulés de bois certifiés EN plus et DIN plus sont les meilleurs, il est nécessaire de voir de près les éléments qui sont particulièrement considérés par la norme européenne pour les pellets – EN 14 961-2. Il contrôle principalement les dimensions des granulés de bois (diamètre et longueur). Il vérifie aussi les taux d’humidité qui doit être inférieur à 10% et de cendres à 550°C qui ne doit pas dépasser 0,7%. La dureté mécanique qui doit dépasser les 97,5% et la proportion de fines d’un maximum de 1% ainsi que la densité supérieure à 600kg/m3 (kilogramme / mètre cube) sont aussi pris en compte par cette norme. Le pouvoir calorifique net compris entre 16,5 et 19 MJ/kg (MegaJoule / kilogramme) et le pouvoir calorifique net compris entre 4,58 et 5,28 kwh/kg (kiloWattheure / kilogramme) sont aussi vérifiés.

Les granulés « industriels »

Les pellets de bois industriels sont des granulés de qualité inférieure. Ils ont une certification EN plus A2 ou EN plus B. Ce sont des combustibles destinés à une clientèle qui n’exige pas trop la qualité et qui ne grinche pas aux opérations de maintenance sur leurs équipements. Ils peuvent aussi être utilisés par des usagers industriels ou par des agriculteurs. Il faut noter en effet, que les granulés de bois peuvent aussi être utilisés pour revêtir les litières des animaux.

Dans tous les cas, il est toujours nécessaire de veiller à bien les préserver de l’humidité avant leur utilisation. De cette manière, les combustibles peuvent toujours conserver leur qualité et permettre un rendement intéressant à l’utilisateur. Si jamais ils sont mouillés, la combustion sera plus difficile et le rendement sera donc plus faible.

Lisez par la suite, pourquoi choisir un bola de grossesse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *