29 novembre 2020
Démence vasculaire

Comment traiter efficacement la démence vasculaire?

Parmi les troubles cérébraux les plus fréquents, il y a la démence vasculaire. C’est une maladie généralement diagnostiquée chez les personnes âgées, en raison du vieillissement. Découvrez, dans cet article, comment traiter un tel trouble.

Comment traiter efficacement la démence vasculaire ?

Parmi les troubles cérébraux les plus fréquents, il y a la démence vasculaire. C’est une maladie généralement diagnostiquée chez les personnes âgées. En effet, c’est en vieillissant que les petits vaisseaux de ces dernières se rompent petit à petit. Ce qui va donc entrainer un déclin à la fois graduel et lent des fonctions cognitives. Alors, comment traiter efficacement une telle affection ?

Quelques points préalables à considérer

Si vous souhaitez vous occuper d’une personne souffrant de demence vasculaire, vous devez d’abord apprendre à la comprendre et à bien satisfaire ses besoins. Pour ce faire, vous pouvez notamment obtenir des informations auprès du corps infirmier ou des organisations sociales. Vous avez également la possibilité de vous documenter en ligne.
Sollicitez les précieux conseils de travailleurs sociaux, entre autres, quant à la possibilité d’aides adaptées : programme de placement, visite d’un infirmier à domicile, aide à temps partiel ou complet pour le ménage, etc. Sans oublier les appuis psychologiques et les groupes de soutien qui peuvent vous être tout à fait bénéfiques. Enfin, n’oubliez surtout pas de prendre soin de votre propre santé, en maintenant une excellente vie sociale et en continuant de pratiquer vos loisirs et vos activités.
Par ailleurs, avant qu’une personne atteinte de démence vasculaire ne soit gravement affectée, il est important de prendre des décisions concernant ses soins médicaux. Il en est de même pour les accords juridiques et financiers qui doivent être conclus. Il s’agit en fait de directives anticipées, où le malportant autorise légalement une personne à prendre des décisions à sa place, en ce qui concerne les soins nécessaires. Le malade doit donc faire part de ses souhaits, en présence de la personne désignée et du médecin traitant. Tout cela doit essentiellement être abordé prématurément, puisqu’une fois que la démence s’est aggravée, l’ultime solution reste d’améliorer le confort du malade et non de tenter de prolonger sa vie.

Que faire pour aider une personne atteinte de démence vasculaire ?

Pour aider une personne atteinte de demence vasculaire, il convient de lui créer un environnement propice (sécuritaire et confortable). L’environnement doit être généralement lumineux, chaleureux, stable et parfaitement conçu pour faciliter l’orientation. Certes, une radio ou une télévision peuvent être utiles pour une stimulation. Mais évitez tout de même de tomber dans l’excès.
Veillez également à ce que l’environnement soit bien structuré et mettez en place une routine, afin de permettre au malportant de s’orienter facilement et de se sentir en sécurité. Cela lui procurera certainement un sentiment de stabilité. Et s’il vous arrive de changer d’environnement ou de routine, vous devez expliquer la situation à la personne, de manière claire et simple.
Le fait de suivre une routine quotidienne (manger, procéder à la toilette, etc.) est relativement efficace pour aider la personne à se souvenir. La Méthode MALO est un outil performant pour préserverI la mémoire.
Il en est de même au moment du coucher, une routine régulière pourrait en effet aider à mieux dormir.
Réaliser habituellement des activités (physiques et mentales) peut aussi être utile pour développer une indépendance chez le malade. Ainsi, il pourra se focaliser sur des tâches qui lui sont à la fois agréables et bénéfiques.

Venez à bout des pathologies qui peuvent augmenter le risque

Traiter les pathologies qui sont susceptibles d’augmenter le risque de demence vasculaire peut également aider à prévenir ou à ralentir la progression de celle-ci. Ces pathologies sont, entre autres, le diabète, l’hypertension et le taux de cholestérol élevé. La prise en charge de ces facteurs risques peut efficacement aider à prévenir un éventuel cas d’AVC. Mais il est aussi recommandé d’arrêter le tabac.
Par ailleurs, les thérapeutes peuvent prescrire un médicament comme l’aspirine pour prévenir la formation de caillots. Un anticoagulant peut aussi être prescrit, notamment si la personne souffre de fibrillation auriculaire ou de coagulation excessive, afin de diminuer le risque d’un autre AVC.
En bref, il n’existe pas vraiment de traitement spécifique pour la démence vasculaire. Des fois, ce sont les inhibiteurs de cholinestérase et les traitements d’Alzheimer qui sont prescrits. En effet, les personnes atteintes de démence vasculaire peuvent aussi souffrir d’Alzheimer. Sinon, les médicaments psychotropes sont efficaces pour traiter une dépression, si besoin est.

One thought on “Comment traiter efficacement la démence vasculaire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *