23 octobre 2021
tout savoir sur un télescope

Tout savoir sur les télescopes et leur utilisation

Également appelé « réfracteur », un appareil télescopique ou télescope est un équipement d’astronomie présenté sous forme de long tube. Il sert principalement à visionner les objets dans le ciel tels que la lune et les étoiles ainsi que les planètes et le soleil. À la différence des lunettes astronomiques, le réfracteur permet d’avoir un œil sur des objets célestes encore plus éloignés. Ceci est possible grâce à son objectif réglable. Que vous soyez un astronome passionné, amateur ou professionnel, cet équipement est un indispensable pour vous.

Tout savoir sur les télescopes

Le télescope est un outil de visualisation qui permet d’observer des objets lointains, invisibles à l’œil nu ou qui ne sont pas faciles à percevoir. D’une manière générale, l’on utilise cet instrument pour visionner et contempler les astres, les planètes éloignées, la profondeur du ciel, les nébuleuses ou encore les comètes. Pour qu’il puisse assurer son rôle, l’appareil est souvent équipé d’un objectif permettant de collecter la lumière et de renvoyer l’image de l’objet à observer. Son système réfléchissant et agrandisseur vous permet d’admirer clairement tout ce qui se trouve dans le ciel. Plus précisément, le réfracteur se destine à agrandir l’objet à contempler pour que l’utilisateur puisse en avoir une visibilité nette.

Grâce à cet objet, vous avez la possibilité d’admirer la lune, les étoiles et tout ce qui se situe dans le ciel avec leurs caractères spécifiques. Cela dit, si vous envisagez d’observer le soleil, vous devez respecter certaines règles afin de préserver votre vue. Il est, en effet, indispensable de placer du filtre sur l’appareil afin d’éviter tout risque de danger. Envie de contempler la beauté céleste ? Procurez-vous votre propre réfracteur. Optez pour celui qui répond à vos besoins parmi : un appareil ajustable en bambou ; un instrument de petite taille ; un outil connecté, etc.

Comment utiliser un télescope ?

Avant d’acheter votre appareil, il convient en premier lieu de vous focaliser sur l’utilisation que vous souhaitez en faire. Vous êtes intéressé par l’observation des planètes, de la lune ou des étoiles ? Pour une observation céleste, optez pour un instrument doté d’un rapport focale/diamètre court, en dessous de 8. Ce type d’appareil vous promet une vision plus nette de l’objet que vous souhaitez contempler malgré leur forte luminosité. En revanche, si vous souhaitez visualiser les planètes, privilégiez un outil doté d’un diamètre plus élevé ou supérieur à 8. Si vous souhaitez obtenir un appareil permettant de réaliser l’observation planétaire et céleste à la fois, procurez-vous un équipement polyvalent.

L’emplacement sur lequel vous allez effectuer la visualisation joue également un rôle important dans votre choix. En effet, si vous êtes en milieu urbain privilégiez un modèle catadioptrique. Cependant, si vous pensez effectuer l’observation à la campagne, les modèles réflecteurs sont parfaits. Dans tous les cas, les objets lointains paraîtront toujours plus spectaculaires et impressionnants tout comme les planètes qui sont plus rapprochées.

Par-dessus tout vous devez en premier lieu apprendre à manipuler votre outil et à comprendre son fonctionnement. Cela vous permet d’obtenir une visualisation nette et précise des objets à contempler. Pour cela, quelques entraînements sont parfois nécessaires avant de réaliser le véritable travail.

Les composants d’un télescope

Le télescope est, généralement, composé d’une monture et de deux optiques complémentaires qui sont l’oculaire et l’objectif.

–      L’objectif

Présenté sous forme de miroir, l’objectif est un élément essentiel de l’appareil. Il permet de collecter l’image et de réfléchir la lumière tout en améliorant la qualité de l’observation. Sa capacité de résolution tout comme sa clarté dépend du diamètre d’ouverture.

–      Le système optique

Situé dans le porte-oculaire, au foyer de l’instrument, cet élément a pour vocation d’agrandir l’image observée. En d’autres termes, il fonctionne comme une loupe et sa taille est réglable à souhait pour diminuer ou augmenter le grossissement de l’image.

–      La monture

Souvent collé au trépied, ce dispositif vous offre la possibilité d’obtenir une orientation précise. D’une manière générale, l’on distingue : la monture azimutale, la monture altazimutale et la monture équatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *