20 octobre 2020
le parfum qui vous plait

Que représente le parfum pour la culture arabe

Le parfum se trouve presque partout à Dubaï. Les senteurs boisées ou musquées, suaves et entêtantes est plus que des simples traces olfactives pour les Arabes. Pour eux, ils représentent des marqueurs de l’identité et de la culture arabe. En effet, les grandes maisons de parfumeries orientales du monde sont présentes à Dubaï. La plupart d’entre eux possèdent des magasins dans de nombreuses villes du monde comme Bahreïn, Singapour, États-Unis ou encore de Malaisie. Elles proposent environ mille types de parfums. Dans cet article, découvrez l’origine de l’engouement sur les parfums arabes.

Parfums arabes : une expertise ancienne

Depuis des années, le monde arabe a toujours montré un savoir-faire hors pair dans le domaine de la parfumerie. Il est l’un des plus grands pays qui fournissent et répondent aux besoins de fragrances par des populations transpirant sous le soleil puissant des zones chaudes. Comparés aux parfums occidentaux, les parfums arabes ne sont pas à base d’alcool, mais d’huiles. Vous pouvez alors composer votre fragrance originale en choisissant et mélangeant quelques huiles. Par contre, les parfums arabes sont assez intenses et avec rémanence forte qui varie selon les circonstances. Ils évoluent au contact de la peau, de la chaleur d’où le parfum obtenu change. Dans tous les cas, il est toujours nécessaire d’effectuer des tests avec les huiles pures et n’hésitez pas solliciter les conseils des parfumeurs connus comme Al Haramain.

Le parfum emblématique de la culture arabe : l’oud

L’oud est l’un des parfums les plus populaires de la culture arabe. On doit sa découverte à un marchand arabe. Ce dernier a été attiré par l’odeur agréable de l’oud à proximité d’une forêt en Inde. Ce lui emmène à la découverte des propriétés aromatiques des arbres qui la constituaient. L’oud est une matière brute chère due à sa rareté, la lenteur de sa production ou encore son faible rendement. De nombreux pays tirent actuellement le meilleur de l’oud comme Cambodge, Thaïlande, Inde, Malaisie et Indonésie. Le parfum, par sa nature même, est alors une démonstration de respect pour soi-même et pour les autres. Il offre un aspect lisse et délicat, et une apparence soignée, en tous les cas élégante. Cependant, sa forme « bois » peut aussi être exploitée afin de donner une huile servant d’ingrédient pour la fabrication de parfums.

Le parfum et la religion

Dans la culture arabe, le parfum possède un lien avec des recommandations religieuses. En effet, le célèbre prophète Muhammed, au 7e siècle, affirme qu’il est important de respecter les autres. Il précise que ce respect se manifeste par les paroles, les actes, mais aussi dans les aspects plus prosaïques de la vie quotidienne telle que les odeurs corporelles. Cela signifie que le fait de se parfumer est un signe de respect envers soi-même et envers les autres. Par conséquent, il faut éviter de penser que sentir bon est un acte anodin. Au contraire, cela représente une manière de ne pas offenser l’autre d’où les Arabes sont recommandés de porter du parfum avant d’aller à la mosquée. Voilà donc quelques informations utiles concernant le parfum pour la culture arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *