9 juillet 2020
Calvitie et micropigmentation

Micropigmentation capillaire : solution contre la calvitie

Solution pratique contre la calvitie, la micropigmentation capillaire est une méthode qui est actuellement très en vogue. Une technique qui vous offre un résultat à la fois naturel et durable, ne requérant aucun entretien particulier de votre part.

Micropigmentation capillaire : solution contre la calvitie

Solution pratique contre la calvitie, la micropigmentation capillaire est une méthode qui est actuellement très en vogue. C’est une technique non invasive qui permet d’obtenir un résultat tangible dès la première séance. Des milliers de follicules pileux sont notamment reproduits, afin de donner un aspect de tête fraichement rasée. Un résultat à la fois naturel et durable, qui ne requiert aucun entretien particulier de votre part.

Qu’est-ce que la micropigmentation des cheveux ?

La micropigmentation capillaire est une forme de tatouage réalisé sur le cuir chevelu, grâce à des points ou à des traits finement rapprochés. Cette technique a notamment pour but de reconstituer l’aspect d’une chevelure complète et d’un volume capillaire dense. En cas de perte de cheveux, elle vous permet de dissimuler la zone dégarnie ou clairsemée de votre tête. Ce qui harmonisera inéluctablement l’impression visuelle de votre cuir chevelu.
Également appelée réplique capillaire, cette méthode est parfaitement sans danger pour votre système pileux. Elle n’engendre aucun effet secondaire et n’est déconseillée qu’en cas de maladie de peau particulière. De plus, elle est non invasive et est absolument sans douleur. Étant l’ultime solution adoptée par un grand nombre de personnes qui souffrent d’absence plus ou moins complète de cheveux, ce remède contre calvitie vous permet de regagner confiance et estime de vous-même. D’autant plus que vous aurez la possibilité de restaurer une image d’implantation capillaire bien riche et parfaitement tracée.

Pourquoi donc recourir à cette méthode ?

La micropigmentation du cuir chevelu donne avant tout un effet immédiat de densité et d’impression de volume capillaire. Le rendu est d’ailleurs très naturel. Outre cela, cette technique vous aide également à masquer vos cicatrices, notamment à cause d’une greffe de cheveux ou à la suite d’un accident. D’autres patients, souhaitant cacher leurs cicatrices provenant d’une intervention chirurgicale, sont aussi de plus en plus nombreux à opter pour cette solution. Celle-ci est non moins indiquée pour les personnes qui veulent dissimuler les cicatrices sur leurs cheveux courts.
Par ailleurs, cette pratique tout à fait innovante est très efficace, afin de camoufler une chute de cheveux. Quelquefois, elle est même plus indiquée qu’une greffe de cheveux pour traiter une alopécie. De plus, cette solution permet de récréer l’illusion des follicules pileux sur votre cuir chevelu complètement ou partiellement chauve, pour ainsi masquer un début de Calvitie. Ce qui confère une tendance de crâne fraichement rasé à votre look.
Enfin, une raison qui pourrait aussi vous pousser à avoir recours à cette méthode, c’est de compléter votre greffe capillaire. Elle s’avère effectivement efficace pour être utilisée comme complément à une greffe de cheveux, en particulier lorsque la zone donneuse est assez faible pour offrir une densité optimale. De cette manière, la pigmentation permettra de simuler à la perfection la présence de cheveux sur votre cuir chevelu. Ce qui donnera d’ailleurs une impression visuelle de densité capillaire plus importante, ainsi qu’un rendu final plus naturel.

Comment entretenir votre pigmentation ?

L’atténuation des pigments est généralement la première chose que les patients appréhendent dans le fait de recourir à un tel remède contre perte de cheveux. Les pigments peuvent avoir une durée moyenne de trois à six ans, en fonction de votre mode de vie et de la nature de votre épiderme. Toutefois, il est inutile de vous inquiéter, car vous n’aurez aucunement besoin de modifier votre manière de vivre.
L’élément essentiel est de vous assurer une bonne hydratation. Soyez également vigilant quant au soleil et aux expositions solaires prolongées. Mais cela ne veut pas dire que vous devrez développer une habitude casanière pour autant, si vous êtes particulièrement passionné de surf ou de bronzage intensif. Il vous faudra juste utiliser une bonne protection solaire ou couvrir votre tête, lorsque vous sortez. Privilégiez d’ailleurs les mousses, en matière de produits en application topique, puisque les pigments n’apprécient pas trop ceux qui sont trop concentrés en alcool.
En outre, prêtez aussi une attention particulière quant au choix du praticien professionnel, en fonction de son abnégation envers votre bien-être. Et comme dans la plupart des interventions esthétiques, le relationnel et la transparence sont les clés d’une séance de micropigmentation réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *