23 octobre 2021
Outils cuir

Les outils cuir essentiels pour la couture cuir

Au fil du temps, le cuir a gagné en popularité dans de nombreuses industries et s’est apparemment avéré durable. Depuis des temps immémoriaux, le cuir a joué un rôle essentiel dans l’évolution de l’industrie de la mode, créant un monde qui porte des chaussures, des sacs, des vêtements et des accessoires en cuir.

La demande d’articles en cuir a manifestement augmenté, ce qui est attribué à ses caractéristiques intrinsèques. Si vous êtes un débutant qui se lance dans le travail du cuir, vous devez disposer d’un bon ensemble d’outils pour accompagner vos compétences.

Il existe une myriade d’outils, et il est non seulement déroutant mais aussi coûteux d’acheter chaque pièce individuellement. Un kit de maroquinerie est le moyen le plus simple pour tout débutant de se lancer dans le travail du cuir.

Quels sont donc les meilleurs kits de travail du cuir pour les débutants ? Les meilleurs kits de maroquinerie pour débutants sont ceux qui contiennent tous les outils essentiels au travail de base du cuir, y compris les outils de mesure, de coupe et d’assemblage. Un bon kit contient également des outils bien construits et est à la fois simple et suffisamment complet pour le débutant absolu.

Cependant, il ne suffit pas d’avoir le meilleur kit de maroquinerie entre les mains. Vous devez également être capable de l’utiliser efficacement. Pour vous aider à naviguer en douceur, nous avons donc élaboré ce guide pour débutants sur la façon de se lancer dans le travail du cuir.

Vous y apprendrez quels sont les outils nécessaires dans un kit de maroquinerie de base et comment les utiliser.

Comment débuter dans le travail du cuir

Pendant longtemps, l’industrie du cuir a été associée à la production à grande échelle d’articles haut de gamme. Pensez aux sacs à main haute couture et aux sièges luxueux.

Aujourd’hui, le travail du cuir est également devenu une activité de bricolage plus simple grâce à la disponibilité des différents outils de manipulation. Il est désormais accessible aux professionnels et aux artisans sérieux.

Mais pour commencer un projet de travail du cuir, vous devez posséder les compétences de base, les outils et les matériaux nécessaires.

La toute première étape consiste à décider du projet lui-même, afin de savoir quelles compétences, quels outils et quels matériaux choisir ! En tant que débutant, il est préférable de commencer par des projets simples et de petite envergure, afin de pouvoir utiliser les compétences les plus élémentaires pour terminer le travail plus rapidement et plus facilement. Les projets complexes qui nécessitent des compétences avancées risquent de vous démoraliser trop tôt. 

Que peut-on faire avec le travail du cuir ?

Vous pouvez tout faire avec le travail du cuir ; c’est une question de créativité. Parmi les projets les plus populaires, citons les boucles d’oreilles, les bracelets, les porte-clés personnalisés, les étuis de couteaux, les bracelets de montres, les ceintures, les portefeuilles, les couvertures de journaux, toutes sortes de sacs, les portefeuilles, les mallettes, les sandales, les selles, les housses de sièges, les colliers pour animaux de compagnie, pour n’en citer que quelques-uns !

Une fois que vous avez choisi le projet de travail du cuir auquel vous voulez vous attaquer en premier, vous devez appliquer les compétences nécessaires à sa réalisation. Si vous n’avez pas encore appris les techniques de base du travail du cuir, vous pouvez vous inscrire à un cours de travail du cuir ou utiliser les nombreux blogs et chaînes proposant des tutoriels à ce sujet.

Pour les projets simples, il vous suffira de savoir mesurer, découper et percer des trous dans le cuir, faire des points de couture et polir les bords. L’estampage, l’outillage, le laçage et d’autres compétences en matière de décoration et de détail sont également utiles à un stade ultérieur.

Le fait d’avoir les meilleurs kits de maroquinerie ne suffit pas à garantir la réussite d’un projet, mais la compréhension de ses composants suffit. Savoir quels outils vous avez besoin et comment ils fonctionnent est l’étape la plus importante du travail du cuir pour les débutants, ce qui nous amène à la question suivante. 

Outils essentiels pour le travail du cuir

Les outils les plus élémentaires nécessaires au travail du cuir sont les outils de mesure, de coupe et de couture. Avec aussi peu qu’une règle, un cutter, des aiguilles à cuir et du fil, vous êtes prêt à commencer et pouvez obtenir d’excellents résultats. 

À l’inverse, vous aurez besoin de beaucoup plus d’outils que ceux-ci en fonction de la complexité de ce que vous prévoyez de faire. 

Voici une liste complète des outils essentiels pour le travail de base du cuir et une explication détaillée de leur utilisation.

Outils de mesure

La règle est l’outil le plus élémentaire mais aussi le plus fondamental pour travailler le cuir, surtout si vous ne tracez pas le contour d’un objet. Vous devrez mesurer et marquer le cuir avant de procéder à sa découpe.

Pour ce travail, vous pouvez utiliser n’importe lequel de ces outils :

  • Une règle ordinaire ;
  • Un mètre à ruban ;
  • Un ruban à mesurer flexible.

Il suffit de poser votre appareil de mesure à plat sur le cuir et d’utiliser une craie, un poinçon à gratter ou un crayon pour tracer une marque, ou de passer un couteau/lame le long du bord pour couper le cuir.

Une règle en acier avec support en liège présente le plus grand avantage par rapport aux autres types de règles. Elle est plus robuste, et il n’y a aucun risque de couper accidentellement de petites bandes sur les bords en utilisant un couteau. Le support de liège la rend également antidérapante, ce qui est essentiel pour prendre les bonnes mesures.

Outils de découpe en cuir

La souplesse du cuir permet de fabriquer plusieurs articles de formes et de tailles différentes. Vous devrez modifier le matériau en le découpant pour obtenir une forme et une portée équivalentes à celles de l’article que vous créez.

Parmi les différents outils de coupe disponibles sur le marché, les couteaux et les lames sont populaires en raison de leur capacité à couper le cuir épais.

Parmi les outils les plus facilement disponibles et les plus fiables pour découper le cuir figurent les suivants

  • Couteau utilitaire ;
  • Couteau X-Acto ;
  • Ciseaux à cuir ;
  • Cutter rotatif.

Parmi les autres outils de coupe spécialisés, citons le couteau d’ébarbage, le couteau pivotant, le couteau à tête, le cutter, le couteau à pointe biseautée, etc. Vous pouvez les garder pour lorsque votre niveau de compétence aura augmenté de quelques crans.

En général, la technique d’utilisation des couteaux et des lames de base est la même. Vous devez maintenir le cuir d’une main et tirer lentement mais fermement le cutter le long des lignes marquées.

Pour obtenir une coupe nette, veillez à maintenir le couteau en biais et à appliquer une pression suffisante pour couper votre chemin sans avoir à le dépasser. Pour les virages courbes, déplacez le cuir plutôt que la lame.

Outils de marquage et de perforation des trous

La couture fait partie intégrante du travail du cuir, et le marquage et la réalisation de trous constituent la première étape. Tout maroquinier avancé a besoin de relativement peu d’outils pour coudre deux morceaux de cuir ensemble.

Tant que vous pouvez marquer et faire des trous verticalement et régulièrement sans outils spéciaux, tout ce qui est nécessaire pour coudre est le suivant des aiguilles à coudre en cuir (un jeu d’aiguilles droites et courbes de différentes longueurs)

Une lanière plate cirée

Heureusement pour les débutants et les professionnels, il existe des outils conçus pour que le processus de couture se fasse proprement, sans effort et rapidement. Lesquels ?

Roue de surpiqûre

Cet outil utilise une roue dentelée pour créer des marques en pointillés à espacement uniforme sur le tissu en cuir. Ces impressions servent de guide pour savoir où percer les trous dans le cuir.

La roue de surpiqûre peut être espacée de 2 à 6 mm ou être interchangeable. Faites-la rouler dans la direction souhaitée tout en appliquant une pression pour réaliser des points verticaux uniformément espacés.

Alène

La polyvalence d’un poinçon en fait un outil indispensable pour le travail du cuir. En fait, il pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour travailler le cuir. 

Cet outil a une pointe acérée qui s’élargit vers la poignée. Il existe cependant différentes formes de pointes : arrondie, creuse, crochetée, etc.

Vous pouvez utiliser les alènes pour faire de petits trous et coudre des lignes de grattage. En outre, l’outil est utile dans la couture à la main, où il est instrumental lorsqu’on essaie de faire passer l’aiguille et le fil dans un trou de piqûre serré.

Une autre utilisation essentielle de cet outil magique est l’application de ciment ou de colle pour cuir, où il aide à créer une adhérence sur la surface du cuir en la rendant rugueuse.

Pour utiliser un alène, tenez fermement la poignée en bois et appuyez sur la pointe acérée pour faire un trou dans le cuir. Lorsque l’endroit requis est plus étendu que ce qu’un alène peut perforer, son but est de marquer l’emplacement des trous.

Ciseau à diamant

Il s’agit d’un autre outil indispensable pour le travail du cuir, utilisé pour les coutures afin de s’assurer que les trous sont parfaits et droits.

Il existe différents ciseaux diamantés avec une ou plusieurs pointes permettant de percer plus de dix trous à la fois. Ce type de ciseau convient aux projets de grande envergure en raison du temps qu’il permet de gagner.

L’aspect bénéfique du ciseau diamanté est son utilisation polyvalente, qui permet d’éviter l’utilisation de nombreux outils. Il permet de marquer, d’espacer uniformément et de percer des trous simultanément.

L’utilisation d’un ciseau diamanté pour percer des trous se fait sans effort. Il suffit d’appuyer l’outil en ligne droite sur le cuir pour faire des trous uniformes. Un maillet à tête non métallique s’avère utile pour taper doucement sur le ciseau diamanté lorsque vous vous attaquez à un cuir plus épais.

Tout ce dont vous avez besoin pour réaliser n’importe quelle solution de cuir, ce sont des outils simples tels que ceux décrits ci-dessus. Ils constituent pratiquement tous les outils de base du travail du cuir.

Fondamentalement, ils vous aident, en tant que débutant, à développer vos compétences artisanales et à vous habituer aux méthodes de manipulation des matériaux en cuir sans avoir à investir massivement dans des outils en cuir haut de gamme.

Outils non essentiels, mais utiles pour le travail du cuir

Il existe néanmoins d’autres outils non essentiels, mais qu’il est bon d’avoir. Ceux qui protègent vos mains, facilitent votre travail, affinent votre finition et donnent à votre produit final un avantage professionnel et esthétique.

Ces outils non essentiels sont les suivants :

Les tampons d’outillage pour le cuir

Ils permettent de réaliser des motifs ou des messages intéressants, beaux et personnalisés sur les outils, les sculptures ou le cuir tanné végétal. Vous aurez besoin d’un maillet à tête non métallique pour tamponner le motif sur le cuir humide sur une surface ferme.

Outils de brunissage

Les polissoirs à bois sont les outils de brunissage portatifs les plus populaires. Ils polissent les bords du cuir pour les rendre lisses et fins et éliminent les risques d’effilochage. L’outil fonctionne par l’action de frotter rapidement la luge d’avant en arrière le long des bords poilus.

Ils peuvent être en plastique, en laiton ou en verre. D’autres sont des accessoires motorisés conçus pour s’adapter à un dremel ou à un autre outil rotatif.

Planche à découper

Une planche à découper ou un tapis se place sous le cuir avant la découpe. Elle protège votre surface de travail contre les dommages. Les meilleurs tapis de découpe sont auto-cicatrisants. De plus, ils sont imprimés avec des grilles pour faciliter les mesures.

Rainures de couture

Cet outil est doté d’une lame qui permet de réaliser des rainures, de sorte que vos points se situent sous la surface et soient plus durables et soignés. Pour l’utiliser, réglez-le à la largeur souhaitée, posez les rainures sur le bord en biais et, tout en poussant vers le bas, faites-le glisser vers vous.

Les tampons de laine

Les tampons de laine, également appelés écouvillons ou boules de laine, sont des applicateurs munis d’un manche en fil de fer utilisés pendant le conditionnement, le polissage ou la teinture du cuir pour un travail sans dégâts. 

Dé à coudre et protège-doigts

Ce sont des pièces de protection que l’on porte sur les doigts pour éviter de se faire piquer par les outils. De tels accidents sont assez fréquents chez les débutants. Ces dispositifs permettent également de pousser ou de tirer les outils à travers le cuir épais sans douleur. 

Les meilleurs kits de travail du cuir

Connaître le type d’outils dont vous avez besoin est la première étape pour trouver le meilleur kit de travail du cuir. Néanmoins, il existe d’autres facteurs à prendre en compte lors de la recherche d’un kit d’outils cuir.

La qualité et le savoir-faire, par exemple, sont de la plus haute importance. Il en va de même de la simplicité ou de l’exhaustivité du kit par rapport à vos besoins et à votre niveau de compétence. Vous avez probablement aussi un budget à l’esprit.

La partie la plus difficile du travail du cuir est peut-être le coût de départ, car les outils ont tendance à être très chers. Heureusement, des spécialistes tels que Créa Cuir vous proposent des kits au tarif contenu afin de vous lancer dans l’aventure !

Le travail du cuir est-il difficile ?

Après avoir parcouru toute cette liste d’outils et de kits, les candidats au travail du cuir peuvent se sentir encore plus intimidés qu’avant. En fait, la question qui vous trotte dans la tête est la suivante : le travail du cuir est-il difficile ?

Le travail du cuir n’est pas aussi difficile que la plupart des gens le pensent. Du moins, pas à notre époque où nous disposons d’outils perfectionnés pour simplifier presque toutes les tâches.

Tout ce qui vaut la peine d’être fait demande un petit effort, mais si vous prenez votre temps et commencez par des projets correspondant à votre niveau de compétence, le travail du cuir ne doit pas ressembler à la science infuse ! Avec les bons outils, quelques compétences de base en matière de coupe, de couture, de collage et de polissage, et un peu d’enthousiasme, vous pouvez aussi vous lancer dans cette activité.

L’artisanat est encore plus facile lorsque vous disposez des bons outils et d’un bon kit de démarrage pour vous lancer.

Alors prenez vos outils et vos matériaux et profitez du monde merveilleux du travail du cuir !

Trousse à outils, sacoche cuir, pince, marteau, tournevis, molette, rivets, clous, morceaux de cuirs… vous trouverez tout ce qu’il faut chez Créa-Cuir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *