3 mars 2024
theatre

Les différents genres théâtraux

Le théâtre a évolué de la Grèce antique jusqu’au XXe siècle. Si vous vous intéressez à cet art et genre littéraire particulier, partez à la découverte des différents genres théâtraux.

Genres théâtraux : origines et histoire

Les premiers genres théâtraux ont vu le jour pendant la Grèce antique. À cette époque, le théâtre a été créé pour honorer les dieux, comme Dionysos, le dieu du vin, de la fête et des excès.

Le théâtre a ensuite évolué, donnant même naissance à de nouveaux genres. Chaque époque a eu un ou plusieurs genres phares. Au XVIIe siècle, c’est la comédie et la tragédie qui étaient les plus populaires. Les XVIIIe et XIXe siècles ont été marqués par l’émergence de genres littéraires tels que le mélodrame et la romance. Au XXe siècle, le théâtre a encore évolué donnant naissance à de nouveaux genres comme le théâtre de l’absurde, le théâtre engagé, etc.

Les principaux genres théâtraux

Vous prévoyez de faire un stage de théâtre été ? Pour faciliter votre compréhension de la littérature du théâtre, découvrez les principaux genres théâtraux.

La tragédie

Pour ce genre théâtral, les personnages sont de la noblesse ou de la haute bourgeoisie. Parmi les caractéristiques de la tragédie, il y a le destin des personnages. Ils font souvent face à la fatalité avec un destin marqué par l’héroïsme, la vengeance ou encore l’amour. Le dénouement de l’histoire est en général triste.

De nombreux classiques du théâtre sont du genre tragédie. C’est, par exemple, le cas de la pièce « Roméo et Juliette » de William Shakespeare, « Œdipe Roi » de Sophocle, « Le Cid » de Corneille ou encore « La Reine morte » de Montherlant.

Le drame

Plusieurs points différencient le théâtre dramatique de la tragédie. Il y a tout d’abord les personnages. Ils ne sont pas forcément de la noblesse, mais peuvent appartenir à différentes catégories sociales. Après, il y a leur destin qui ne fait pas référence à la fatalité. Il y a plusieurs sortes de théâtre dramatique :

  • Le drame bourgeois : dont le genre se trouve entre la tragédie et la comédie.
  • Le mélodrame : qui appuie avec exagération sur les traits de personnalité des personnages.
  • Le drame romantique : qui est caractérisé par la passion, la morale et la diversité d’intrigues.

Parmi les pièces du théâtre dramatique les plus connues, il y a « Hamlet » de William Shakespeare, « Electre » de Jean Giraudoux ou encore « Cyrano de Bergerac » de Edmond Rostand.

La comédie

Ce genre est caractérisé par l’humour. Le contenu est en général moralisateur, mais se moque aussi du comportement humain. Quant aux personnages, ce n’est pas leur destin qui est mis à l’avant, mais plutôt leur vie. Ils se retrouvent souvent dans des situations farfelues. Il y a plusieurs catégories de comédies :

  • La commedia Dell’arte : dont les personnages sont masqués et se moquent de la naïveté et de l’intelligence humaine.
  • La farce : qui se caractérise par la gestuelle et la caricature amusante des personnages.

Parmi les pièces de théâtre les plus connues autour du genre comédie, il y a par exemple « Les Femmes Savantes » de Molière, « Le Mariage » de Figaro de Beaumarchais ou encore « Le Jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux.

Le théâtre engagé et le théâtre de l’absurde

Le théâtre engagé s’inspire de sujets comme la politique ou encore la guerre. La pièce « Huis clos » de Jean Paul Sartre et « Les Justes » de Albert Camus font partie de ce genre de théâtre.

Le théâtre de l’absurde se démarque totalement des classiques. De plus, c’est un mélange de drame, de tragédie et d’humour. « La Cantatrice Chauve » de Eugène Ionesco est une des pièces les plus populaires du théâtre de l’absurde.

Au fil du temps, le théâtre a évolué allant de la tragédie classique, jusqu’au théâtre de l’absurde. Chaque genre a ses propres caractéristiques qui vous permettent de cerner rapidement une pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *